La classe de basson du conservatoire de Colmar a raflé cinq prix au concours national, à Paris, dont trois premiers prix. Un résultat exceptionnel qui réjouit leur professeur, Alain Deleurence.

De g. à dr.: Louise Muller, Laure Thomas, Mathias Richard, Arsène Brucker et Lisa Lochtenbergh; quelques-uns des talentueux élèves de la classe de basson du conservatoire de Colmar. PHOTO DNA NICOLAS PINOT

A 13 ANS, Laure Thomas vient de remporter le 1er prix du concours national « Jeunes vents bassons » dans la catégorie E, la plus difficile, réservée aux moins de 20 ans. « Elle était la plus jeune de la catégorie », précise Alain Deleurence, professeur de basson au conservatoire de Colmar, très fier de la jeune prodige. Élève en 4ème au collège Victor-Hugo, dans une classe à horaires aménagés, Laure passe beaucoup de temps à jouer de son instrument. « Le basson exige beaucoup de travail», rappelle le professeur.

«la prochaine étape c'est le concours pour le conservatoire de Paris» 

Pas de quoi décourager l'humble adolescente, qui pratique l'instrument depuis qu'elle a 7 ans. « ce que j'aime dans le basson, c'est sa place dans l'orchestre: il est très présent. J'aime aussi la variété du répertoire, qui couvre toutes les époques», indique Laure, qui fait aussi du théâtre et de l'escalade.

« La prochaine étape, c'est le concours pour le conservatoire de Paris, qu'elle va tenter pour son entrée au lycée, l'année prochaine», espère Alain Deleurence. Il place de grands espoirs en celle qui veut faire de la musique son métier.

Laure n'est pas la seule à avoir brillé au concours national, qui s'est tenu du 17 au 19 février à Paris. «On a obtenu trois premiers prix, un deuxième et un quatrième prix», résume le professeur.

Sur les 16 élèves de sa classe, huit ont concouru, certains dans deux catégories. C'est le cas d'Arsène Brucker-Ast qui, du haut de ses 10 ans (dont 4 à jouer du basson), a remporté le premier prix de la catégorie B. Ce jeune maîtrisien partage son temps libre entre le hockey sur glace, les percussions, le piano et le basson. Il succède à un autre Colmarien, Mathias Richard, 11 ans, sorti premier de la catégorie B l'an dernier et 4ème dans la C cette année.

«On n'est jamais rentré bredouille du concours. Mais cette année, on fait fort»

Dans la catégorie A (moins de 10 ans), c'est également une Colmarienne qui remporte la première place, la jeune Flora Bovar. Enfin Lisa Lochtenbergh, 14 ans, se place 2ème dans la catégorie D (mois de 17 ans).

Ainsi, la classe de basson de Colmar truste les premières places de trois catégories sur cinq. De quoi confirmer sa réputation de meilleure classe du quart Est de la France. 

«On n'est jamais rentré bredouille du concours. Mais cette année, on fait fort», reconnaît Alain Deleurence, qui explique cette belle performance par un stage intensif qu'il a animé juste avant le concours. Il salue aussi la forte implication des parents qui ne ménagent pas leurs efforts. A noter que ce concours, qui se tient dans une ville différente chaque année, était à Colmar en 2013. 

V.F